Veuillez télécharger la dernière version du lecteur d'animation flash afin de visualiser correctement la page web. Adobe Flash Player

Taille et entretien des Buis


LE BUIS
 
Le buis est très présent en Europe mais il faut savoir que se sont les sémuriens ainsi que la civilisation mésopotamienne qui vont l’intégrer dans les jardins et permettre à cet art de connaître son apogée avec les jardins de Babylone. C’est à partir de 331 avants Jésus Christ que le buis sera largement diffusé et plus particulièrement sa taille à des fins topiaires, alors de la prise de Babylone par les troupes D’Alexandre LE GRAND.
Aujourd’hui très utilisé dans les jardins il a autant sa place dans les jardins classique que contemporains.
Les buis ne sont pas exigeants mais ils nécessitent un minimum d’entretien et comme les beaux buis mettent parfois plusieurs dizaines d’années pour atteindre la hauteur souhaitée, mieux vaut tout faire pour les gardes en bonne santé.
Les buis appartiennent à la famille des buxacées. Ils en existent près de 90 espèces mais la plupart sont méconnues car originaire de régions tropicales ou subtropicales. Ils sont adaptés à notre région.
Dans le grand ouest de la France et particulièrement en Bretagne nous utilisons surtout :
Le buxus sempervirens « le buis commun » il est très utilisé pour constituer de petites haies de 30 à 70 cm de haut, celui-ci est très utilisé dans les châteaux et jardin de curé.
Ce buis est très apprécié car il reste bien vert en hiver. Sa feuille est allongée, à l’extrémité en pointe arrondi, légèrement galbée, vert foncé et brillant dessus, plus claire au revers. Sa forme est globalement ovale et son port est dense. Il résiste très bien au froid, jusqu’à -20%. Compté entre 10 et 15 cm de pousse par an.
 
 
 
Le buxus sempervirens ‘rotondifolia’ « le buis à feuilles rondes »
Ce buis très vigoureux peut faire des pousses de 10 à 25 cm par an. Il est plutôt utilisé pour les grandes topiaire ou les grandes haies.
Sa feuille est grande arrondie vert bleuté et brillante dessus, vert clair au revers, particulièrement concave sa forme donne un gros buisson globuleux, plus haut que large si il n’est pas taillé. Encore plus résistant au froid sa rusticité étant de -25%.
 
 
 
Le buxus microphylla ‘Faulkner’
Ce buis introduit en 1973 par un pépinièriste de BOSKOOP est apprécié pour son feuillage vert brillant. Sa feuille ovale, vert moyen au dessus et très brillant vert clair et mate dessous. Elles brunissent souvent en hiver. Très résistant au froid -25%. Celui c’est plutôt utilisé pour les haies basses ou petites boules.
 
   
 
 

Sa culture
Le buis préfère largement être planté en pleine terre sauf quand le terrain est trop humide, mais il ne sera pas incommodé par de la terre argileuse ni les sols caillouteux ou sableuses. Il pousse très bien en sol acide (PH <7). Pour l’exposition au soleil ou à l’ombre les deux lui convienne. L’arrosage : le buis est résistant à la sécheresse estival mais seulement ci celui-ci est planté depuis plusieurs années. Sinon penser à l’arroser en fin de journée environ 10L / plante pour une boule d’environ 50cm de diamètre.
 
 
 
La plantation
Dans l’idéal je dirais que c’est le mois d’octobre car le sol encore chaud facilite l’enracinement et celui-ci a encore tout l’hiver pour bien s’encrer dans le sol ainsi au printemps suivant il démarre tout de suite. Faite un trou d’environ deux fois le diamètre de la plante en prenant soins de bien décompacter le sol en profondeur. Mélanger 5 à 6 kilos de fumure type ‘biofertil’ pour nourrir la plante si le buis est en motte inutile de griffer celle-ci, par contre si c’est une plante en pot, griffer les racines pour leur permettre de s’échapper de la motte et d’aller coloniser le terre végétal. L’achat d’un buis cultivé en pleine terre, chez votre pépiniériste est un gage de qualité car celui-ci est adapté au sol de votre région et acclimaté il vous donnera une grande satisfaction. Terminé la plantation en l’arrosant, 10L / plante. Vous pouvez également faire une cuvette tout autour du plant qui vous permettra de l’arroser plus facilement.
 
 
 
La culture en pot
Le buis s’adapte bien en pot à condition qu’il est un substrat de qualité (dumona). Le mélange idéal est composé de 20% de terre végétal et de 80% de terreau composé de tourbe blonde et d’un engrais enrobé à libération lente. Pour avoir à éviter de placer des cailloux ou un lit de gravier au fond du pot, des pattes sous la poterie faciliteront l’évacuation de l’eau et éviteront ainsi l’éclatement des pots sous l’effet du gel.
 
 
 
La taille
Le buis est l’arbuste le plus malléable qui soit. Vous pouvez le tailler de la forme que vous souhaitez, boule, cône, cube, spirale ext. Une taille à la fin du printemps est suffisante, mais une seconde taille à la fin de l’été vous permettra de garder vos buis propre pendant tout l’hiver. L’idéal reste le taille haie à main, assurez vous qu’il soit bien affûté. N’hésitez pas à vous arrêter et à prendre du recul pour avoir une vue d’ensemble, cela vous évitera de trop tailler certains endroits, erreur classique que vous pouvez ainsi éviter. Prenez soins d’enlever toutes les coupes restées sur le buisson pour obtenir une forme bien nette.
 
 
 
Son utilisation
Le choix et l’utilisation d’une forme particulière reste à l’appréciation et au goût de chacun. Toutefois nous serons heureux de vous guider, de vous donner des conseils et idées qui vous permettront de choisir au mieux telle ou telle forme et de l’utiliser de manière la plus efficace dans votre jardin.
Sachez encore que de nombreuses plantes peuvent se marié au buis parmi lesquelles les agapanthes, les fougères, les lonicéra baggen’s gold, le houx, l’osmanthus et bien d’autre encore

© Pépinières le Sciellour - 2018